Voeux 2018 du Maire délégué d’Urville-Nacqueville

31 janvier 2018.

Yveline Druez , maire de la commune déléguée d’Urville-Nacqueville et son conseil communal ont accueilli, mercredi 17 janvier 2018, les représentants des associations, des écoles, des commerçants et des différents services qui oeuvrent «en proximité avec les habitants».

Yveline Druez a tout d’abord énuméré  «quelques stabilités dans un monde qui bouge». La commune reste attractive avec une démographie stable. Il y a eu 16 mariages, 5 décès, 15 naissances, et 37 nouveaux électeurs se sont inscrits dont 24 jeunes de moins de 18 ans. Il n’y a pas de logement libre ou de vacance de logement ni dans le domaine privé ou public et « nous avons des infrastructures qui offrent un cadre de vie agréable».

Au niveau du littoral communal : Yveline Druez a précisé qu’il allait être sanctuarisé par la loi dite «Littoral» qui fait que les permis de construire ne peuvent plus être accordés. «  C’est une loi de précaution».

Les travaux effectués en 2017 ont consisté principalement dans la fin de la réalisation de l’aménagement du bourg avec, d’un côté la mise en place du rond-point et, de l’autre côté une amélioration de la route vers Landemer. C’est un aménagement qui avait été lancé en 2002, il aura nécessité 14 ans pour arriver au bout des quatre phases de travaux traversant le bourg.

Sur le plan associatif : «Son tissu est toujours aussi vivant et dynamique avec des clubs bien structurés ainsi que par les associations en lien entre elles » . 

A l’école : Thomas Dufour est le directeur de l’école qui a fusionné maternelle et primaire. La semaine de 4,5 jours et demi est maintenue la rentrée prochaine sur le territoire de La Hague .

La bibliothèque : Depuis sa création, elle fonctionnait avec des bénévoles. Evelyne Guillet, qui travaillait à la mairie, a été affectée à la bibliothèque, qui pour la première fois accueille une salariée dans ses murs . Il avait été envisagé une nouvelle construction  près de l’atelier municipal. «Ce projet a été abandonné, il était jugé trop coûteux. «En remplacement, il est envisagé de transformer le haut du bâtiment de l’école en bibliothèque, du fait qu’il sera libéré ».

« Malgré les changements institutionnels forts qui ont eu lieu, la vie, dans notre commune n’a pas été bouleversée. » L ’année 2017 a marqué un nouveau départ avec la création de la commune nouvelle de La Hague. Les 19 communes historiques du territoire sont devenues communes déléguées. « La commune déléguée dépend du conseil municipal de La Hague pour ses documents administratifs, budgets et marchés publics. Un énorme travail a été effectué par les mairies pour transformer les façons de faire. » « Une année intense pour les personnels et les élus. »

Cette commune nouvelle a été notamment  créée pour conserver les services offerts aux habitants et une certaine neutralité fiscale .

Les mutations commune de La Hague et communes déléguées vont se poursuivre en 2018 avec la continuité des projets sur les bases existantes dont une mise en réseau des douze bibliothèques-médiathèques du territoire.

A  l’avenir, explique Yveline Druez, « Nous serons, nous, commune déléguée, comme un quartier dans une ville ».

« Continuez à vous investir comme vous le faites et notre territoire restera ce qu’il est ».

Les commentaires sont fermés.

18 Juil. 2018

Fog
7°C
 
Météo et horaires des marées Nous contacter

Taille du texte : petit grand